1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

Date de la réunion : le 16 juillet 2020 à partir de 10 heures, réunion en ligne

Ont participé à la réunion :

  1. Vincent DEMBELE, Chargé de Plaidoyer & Communication,  Save the Children,
  2. Félix KANGAMA, Directeur Exécutif, secrétariat de permanant COMADE,
  3. Jean D. KONE, Chargé de Programme, secrétariat de permanant COMADE,
  4. Mme TOURE Aïssata KANE DIALLO, Chargé de la Mobilisation des OSC, secrétariat de permanant COMADE,
  5. Gaoussou BOUARE, secrétaire, secrétariat de permanant, COMADE,
  6. Antoine AKPLOGAN, Président de la COMADE.

Ordre du jour :

  1. Point sur la rencontre du 12 Mai 2020 ;
  2. La démarche de plaidoyer de la COMADE ;
  3. Les plateformes nationales de lutte contre le travail des enfants dont la COMADE est membre ;
  4. Divers

A l’issu de la rencontre, il a été retenu :

Point 1 : la réalisation du diagnostic institutionnel de la Coalition Malienne des Droits de l'Enfant (COMADE)

Suite à la présentation des progrès enregistrés par la COMADE dans la mise en place des recommandations du diagnostic institutionnel réalisé en juillet 2019 avec l’appui de Save the Children. Il s’agit entre autre de  la relecture des statuts, du règlement intérieur, du manuel de gestion administrative et financière, de  la mise en place d’un secrétariat permanent avec un personnel opérationnel, de l’archivage des PV, rapports, d’un site web, d’une politique de sauvegarde de l’enfant, de la disposition d’un siège pour le secrétariat permanent, etc.)

Une rencontre d’appréciation des avancés dans la réalisation des recommandations du diagnostic institutionnel de juillet 2019 sera planifiée avec une délégation de Save the Children très prochainement.

Point 2 : Les échanges sur la démarche de plaidoyer de la COMADE a été partagé avec M. Vincent DEMBELE.

Il s’agit d’une démarche construite à partir des évidences du terrain autrement dit de la base (les cas sont documentés par les membres régionaux) vers le bureau national. Avec choix des décideurs en fonction de la source du problème à résoudre : il peut s’agir de cibles divers pouvant aller de la famille, en passant par la communauté pour un changement de comportement, au sommet de l’Etat pour le respect des textes ou leurs mis à niveau. Il combine, le plaidoyer au niveau social au plaidoyer aux niveaux des autorités administratives, communales, gouvernementales et législatives.

Pour réussir cette démarche du plaidoyer, les statuts et le règlement intérieur ont été tenus compte dans la structuration de la nouvelle COMADE. Les organisations de protection à la base sont organisées en groupes thématiques en fonction des réalités que vivent leurs localités d’intervention. Des renforcements de capacités ciblés, un cadre de rencontre, de partage régulier mis en place et animer par la COMADE, avec remonter des informations au bureau exécutif national. 

Point 3 : la plateforme nationale de lutte contre le travail des enfants dont la COMADE est membre :

L’existence de la plateforme nationale de lutte contre le travail des enfants est une bonne initiative, et la COMADE est membre du comité directeur, cependant, elle n’est pas très opérationnelle, c’est la première fois que notre bureau participe à une de ces activités. Elle peut jouer un rôle capital dans le plaidoyer au niveau national sur des questions clés à l’adresse de l’état pour que la législation nationale soit harmonisée, pour l’implication des organisations de la société civile dans les rencontres étatiques abordant le travail des enfants.

M. Vincent DEMBELE, Chargé de Plaidoyer & Communication à Save the Children intervient sur le travail des enfants dans la région de Sikasso : à Kadiolo, Fenkolo, Bougouni, etc.

La structuration de la COMADE tient compte de l’organisation de groupes thématiques sur le travail des enfants, donc une plateforme au niveau régional, qui une fois mis en place et formé, permettra de jouer un rôle d’interface et plaidoyer fort adapté avec un encrage au niveau communautaire.

Divers :

  • La participation des enfants dans la manifestation du 10 juillet avec des mineurs décédés (Paix à leurs âmes) et d’autres privées de liberté, d’où un communiqué de la COMADE, même initiative partagé avec le SCPE.
  • Les renforcements de capacités ses structures membres sur la Politique de Sauvegarde de l'Enfant, la participation de l’enfant etc.
  • Le rythme des rencontres entre les deux équipes pour développer des activités très prochainement.
  • L’adresse de la réunion en ligne utilisé sera maintenue et transformer en réunion périodique.

Le Secrétaire de Séance